Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Couzon au Mont d'or

Menu principal

Rechercher sur la site

AccueilMairie et équipe municipaleDiscours des voeux du Maire

Imprimer

Discours des voeux du Maire

 
samedi 13 janvier 2018 :

Discours des voeux du Maire, samedi 13 janvier 2018

Madame la Députée de la 5ème circonscription du Rhône, chère Blandine Brocard, Madame la Sénatrice du Rhône, ancienne Maire de Dardilly, chère Michelle Vullien, Monsieur le Président de La Métropole de Lyon, cher David Kimelfeld. Madame la Conseillère Régionale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, chère Karine Lucas, Avec Blandine, Michelle et Karine, nous avons ce soir 3 élues nationales et c’est une fierté pour notre village. Monsieur le Directeur du Service Départemental-Métropolitain d’Incendie et de Secours, Monsieur le Contrôleur Général Serge Delaigue, Monsieur le Commandant de la Gendarmerie Territoriale de la Métropole de Lyon, Colonel Tomica Lukic, Monsieur l’adjoint du Groupement Centre / Nord du SDMIS, Capitaine Michel Filippi, Monsieur le Chef de Centre de la Caserne de pompiers de Couzon / St Romain, Capitaine Thierry Colombo, et tous vos pompiers, Monsieur le Commandant de la brigade de gendarmerie de Neuville, Lieutenant Bourgeois et ses collaborateurs, Mesdames et Messieurs les Maires du Val de Saône et des Monts d’Or, Madame le Maire de Fontaines St Martin, chère Virginie Poulain, Monsieur le Maire de St Cyr, cher Marc Grivel, Monsieur le Maire de St Germain, cher Renaud George, Monsieur Le Maire de Collonges, cher Alain Germain, Monsieur le Maire de St Romain, cher Pierre Curtelin, Monsieur le Maire de Fontaine-sur-Saône, cher Thierry Pouzol, Monsieur le Maire de Rochetaillée, cher Eric Vergiat, Monsieur le Maire de Curis, cher Pierre Gouverneyre, Monsieur le Maire de Limonest, cher Max Vincent, Monsieur le 1er adjoint de Champagne, cher Pierre Diamantidis, Monsieur l’adjoint d’ Albigny, cher Yves Chipier, Mesdames et Messieurs les élus de Couzon, et des communes voisines, Mesdames et Messieurs les Présidents et membres d’associations de Couzon, Mesdames et Messieurs les entrepreneurs et commerçants de Couzon, Monsieur le Curé de l’Eglise St Roch, Père Ruet, Mesdames et Messieurs les agents de la commune de Couzon, Mesdames et Messieurs les représentants de nos partenaires réguliers GRDF, ENEDIS et du SIGERLY, Chers Couzonnais, chers amis, Je voudrais, aussi, excuser 3 élus absents pour des raisons professionnelles ou personnelles : Sophie Meyniel-Méot, Marie-Pierre Schmitt et Philippe Muyard.

Bienvenue à toutes et à tous dans cette salle des fêtes de Couzon-au-Mont-d’Or pour la cérémonie des vœux, moment de rencontre et de partage avec vos élus. C’est pour moi, toujours un réel plaisir de vous accueillir depuis maintenant quatre ans. Je tiens à remercier les services de notre commune et les élus qui m’ont aidé à préparer cette cérémonie des vœux 2018, et notamment les élues de la communication : Corinne Courtois, Sophie Meyniel Méot et Christine Beynat-Vray, qui œuvrent aussi toute l’année pour la mise en valeur de notre action municipale.

Je tiens aussi à dire un grand merci et un grand bravo à l’association couzonnaise de musique traditionnelle, Le Bec à Sons, pour avoir animé le début de cette manifestation.

Le moment des vœux est un moment privilégié pour un Maire et son équipe, car il s’agit de présenter le bilan de l’année écoulée, mais aussi de tracer la route à venir. Nous avons déjà dépassé la moitié du mandat et le succès de la réunion publique de mi-mandat, en septembre dernier, a confirmé que nous étions sur le bon chemin et que nous répondions à vos attentes.

Sur le plan national, l’année 2017 aura été, au niveau politique, une année de grands bouleversements et de recomposition totale ; ceci n’aura échappé à personne, pas même à Thomas Pesquet qui était à l’époque en rotation autour de la terre : un nouveau Président de la République de 39 ans, jamais élu auparavant et qui ne vient pas d’un des deux grands partis politiques traditionnels, partis même absents du second tour de l’élection présidentielle ; une Assemblée Nationale renouvelée au trois quart, rajeunie, féminisée et faisant une part belle à la société civile et la présence de Blandine ce soir en est un parfait exemple. Notre Président de La Métropole de Lyon, Mr Gérard Collomb, nommé Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur. Poste éminemment important dans ce nouveau gouvernement, quand on sait que la sécurité, reste une des préoccupations principales des Français. Sur ce sujet, la mobilisation de l’Etat, qui en a la compétence régalienne, est totale. Nos forces de police, de gendarmerie, nos pompiers et nos forces armées sont mobilisées 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, pour nous protéger contre d’éventuels attentats. Et si l’année 2017 a été moins meurtrière en France que les deux années précédentes, cela est en grande partie due à leur vigilance. Et je souhaiterais que nous applaudissions, maintenant, nos amis pompiers et gendarmes présents dans la salle ce soir : UN GRAND MERCI A VOUS TOUS.

Sur le plan local, l’année 2017, suite à l’entrée de Mr Gérard Collomb au gouvernement, aura été marquée par l’élection, en juillet, d’un nouveau Président de La Métropole de Lyon, Monsieur David Kimelfeld. Monsieur Kimelfeld en était alors le 1er Vice Président, en charge du Développement Economique et je tiens à le remercier, au-delà de sa présence ce soir, de la confiance qu’il m’a témoignée, en me proposant le poste de Conseiller Délégué en charge des mobilités, dans sa nouvelle gouvernance. David nous donnera certainement toute à l’heure sa vision, en tant que Président, des relations que la Métropole de Lyon doit avoir avec nos territoires du Val de Saône et des Monts d’Or.

Mais permettez-moi de vous dire, la vision qui est la mienne ; ou plutôt devrais-je dire, celle qui est la nôtre, avec mes amis Maires ici présents. Nous faisons tous parti du Groupe Synergies-Avenir à La Métropole de Lyon. Nous sommes 30 élus dans ce groupe qui se distingue par son indépendance politique et notre charte interne rappelle notre liberté de positionnement et d’expression. En tant que maires et élus métropolitains, nous avons participé à la construction de cette belle collectivité moderne et novatrice, parce que nous sommes persuadés que le dynamisme de nos territoires en dépend. Nous avons délégué, depuis fort longtemps d’ailleurs, une grande partie de nos compétences, car nous avons conscience qu’il faut mutualiser les moyens publics, pour plus d’efficacité et moins de dépenses.

Notre commune est prête à poursuivre dans cette voie, celle de la construction de La Métropole de Lyon où chacun a une place reconnue et équitable. Et c’est bien dans cet esprit, que les élus de Couzon ont voté la mise en place du Pacte de Cohérence Métropolitain. Ce pacte permet à notre commune de coopérer avec la Métropole de Lyon dans des domaines comme l’action sociale, le développement économique, la protection de l’environnement, la culture et les sports. Nous avons expérimenté ce dispositif en 2017 et cela fonctionne : les échanges de la Métropole vers notre commune et ceux de notre commune vers la Métropole ont permis un réel progrès pour l’exercice du service public auprès de nos concitoyens, mais aussi de réguler les interactions entre nos deux collectivités. En revanche, comme je l’ai souvent dit et écrit depuis 2 ans, la représentation de notre village, n’est plus garantie par la Loi de Modernisation de l’Action publique et Territoriale. Si cette loi n’évolue pas au 1er semestre 2018, nous aurons en 2020, un scrutin de liste par secteur. Il sera politisé et offrira un nombre de sièges proportionnel au nombre d’habitants et notre commune ne sera peut-être plus représentée à La Métropole de Lyon. Nous voulons être écoutés, mais aussi participer aux décisions qui impacteront notre avenir. Dans le cas contraire, se posera le problème de la reconnaissance et de l’existence de nos petites communes, et les élus que nous sommes ne pourront plus assurer la proximité et être vos premiers interlocuteurs pour faciliter votre quotidien. Certains d’entre nous ont créé une association, Synergies-Citoyens, qui regroupe déjà plusieurs centaines de personnes. En adhérant à cette association, vous nous aiderez à faire modifier un article de loi qui permettrait alors, à La Métropole de Lyon, de voir toutes ses communes représentées en 2020. Mais souhaitez garder la représentativité de notre commune à La Métropole de Lyon et le rôle de son Maire en tant que représentant des couzonnais, ne veut pas dire se replier sur soi. Nous avons besoin de travailler de plus en plus en intercommunalité car même si nos moyens financiers se raréfient, nous devons toujours faire plus et mieux pour nos habitants et être plus efficaces en maîtrisant nos coûts et cela de façon pertinente.

J’aime souvent citer Nelson Mandéla : « Seul on marche plus vite, mais ensemble, on marche plus loin. » C’est la raison pour laquelle, sur le plan communal, en 2017, nous avons mis en place une Commission Intercommunale et Culturelle, pilotée par ma 1ere Adjointe Corinne Courtois. Corinne et les membres de sa Commission ont déjà engagé une démarche pragmatique de développement des liens avec certaines communes voisines pour l’accompagnement de nos anciens, l’organisation de soirées pour les adolescents, l’aide sociale, les loisirs intercommunaux, le développement de notre médiathèque, le partage des salles communales et la mise en place d’une politique d’achats groupés.

Nos relations avec ces communes sont fortes et de confiance. Et par exemple, avec St Romain et son Maire, Pierre Curtelin, nous allons étudier, d’ici fin janvier, la possibilité de recruter, en commun, un policier municipal. L’intercommunalité n’est pas synonyme d’abandon d’identité. Chaque village doit conserver bien entendu son patrimoine et son histoire.

Le 11 septembre 2017, le Conseil de La Métropole de Lyon a arrêté le projet de révision du Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat. Le PLU-H. Le 23 novembre, le Conseil Municipal de Couzon a voté à l’unanimité, cette même délibération, présentée par mon Adjointe au Développement Urbain et aux Travaux, Karine Lucas. Je tiens à remercier Karine, sa commission et le service urbanisme de notre commune pour le travail important effectué avec La Métropole de Lyon pendant plus de trois ans. Je souhaite aussi féliciter tous les élus de Couzon, y compris les élus de l’opposition, pour avoir acté cette révision qui va façonner l’avenir de notre village, tant sur les plans attractifs et économiques, mais aussi pour répondre aux besoins de logements de tous les habitants et pour relever les enjeux environnementaux qui sont devant nous. Et à propos d’attractivité de notre village, le nombre d’habitants de Couzon a augmenté de 2% par rapport au recensement de 2013, nous sommes officiellement aujourd’hui 2652 couzonnais. Bienvenus à tous ces nouveaux habitants. Et à propos de bienvenue, nous avons accueilli avec plaisir un nouvel élu dans notre majorité, Jean Luc Bransiecq en remplacement de François Aubertin.

En 2017, nous avons aussi continué à embellir notre patrimoine bâti comme chaque année depuis le début de ce mandat : rénovation de l’école maternelle avec l’isolation complète extérieure, mais aussi des aménagements intérieurs et de sécurité (des travaux similaires pour l’école élémentaire auront lieu sur 2018 et 2019) ; réaménagement et mise en accessibilité de la mairie ; travaux sur le pôle salle des fêtes-Dojo-salle Chatain avec notamment l’étanchéité de la toiture et la mise en place de clés électroniques, ici, sur les portes de cette salle des fêtes, sujet porté par David Thommegay, Conseillé délégué aux travaux . Enfin 3 défibrillateurs ont été installés à la Mairie, à la SAR et à la SDF. Nous avons toujours comme objectif, de maintenir la qualité de nos équipements en termes de fonctionnalité et de confort, en rénovant tous nos équipements municipaux d’ici 2020.

Ces bâtiments communaux qui appartiennent à l’ensemble des couzonnais sont des lieux de rencontres et d’échanges, qui permettent de préserver le lien social dans notre village et cela grâce au milieu associatif et je voudrais saluer, une nouvelle fois, l’engagement de tous les membres des bureaux de la quarantaine d’associations couzonnaises qui en permettent la pérennité. Laurent Terrade, Adjoint aux Associations et aux Manifestations, a su, avec les membres de sa commission, mobiliser un très grand nombre de ces associations afin que le 8 décembre soit une fête réussie et elle l’a été, amplement, malgré la pluie. Laurent, tu as un autre beau challenge a relevé en 2018 avec ton équipe : le retour des jeux inter quartiers dans notre village.

Et dans inter quartiers, il y a le mot quartiers. Les commissions Cadre de vie, Environnement et Sécurité pilotée par mon Adjoint Gérard Dardet et celle de La Politique Sociale et Solidaire, sous la coupe de Rodolphe Knesovicks et de sa Conseillère aux quartiers, Valérie Henry, ont lancé la seconde étape du projet Comités de quartiers. Cinq comités ont été créés : Carrières, Montagne, Paupières, Port et Village. Des actions concrètes sur le terrain ont déjà commencé. Une réunion publique a eu lieu le 1er décembre dernier et elle vous a permis d’échanger avec les élus et les Couzonnais référents de vos quartiers. La mobilisation de l’ensemble de ces personnes dans les conseils de quartier permettra d’assurer un suivi régulier des dossiers prioritaires. Et au budget 2018, une somme d’argent sera prévue pour chaque quartier permettant d’investir dans des équipements décidés par les habitants. Nous souhaitons appuyer les demandes venant des quartiers qui viendront en complément des projets municipaux. Nous avons aussi évoqué ce soir-là, la démarche « Participation Citoyenne » mise en place avec le concours de la gendarmerie de Neuville. Ce dispositif a pour objectifs d’établir un lien régulier entre les habitants d’un quartier, les élus et les représentants de la force publique, de renforcer la tranquillité au cœur des foyers, de faire baisser les cambriolages et de générer des solidarités de voisinage.

Le Pôle Enfance, animé politiquement par Marie-Pierre Schmitt, Conseillère déléguée à l’Enfance et à la Jeunesse et sa Commission, a trouvé son rythme de croisière. Ce pôle gère tous les services périscolaires du matin jusqu’au soir. Nous proposons, aux enfants et à leurs parents, un véritable projet éducatif communal, allant de la petite enfance jusqu’à l’adolescence. D’ici le 16 février 2018, nous allons devoir nous positionner sur la continuation ou l’arrêt des Temps Périscolaires. Un questionnaire très complet et très précis a été envoyé à tous les parents d’élèves, début décembre dernier. Le Comité de pilotage des TAP et un conseil d’école spécial se réuniront d’ici cette date, afin de décider du retour ou non, à la semaine de 4 jours. Cette décision sera donc collégiale car elle impactera de façon significative la rentrée scolaire de 2018.

L’école et l’enfance sont pour nous une priorité absolue, car c’est à l’école que nos enfants apprennent le « vivre ensemble » et le respect des différences, qui leur permettront d’être des adultes responsables dans les années futures. La Commission de Développement Economique avec Jean-François Tanguy comme Adjoint, a mis en place 3 totems d’information sur nos commerces ; ils sont positionnés aux différentes entrées de Couzon. Cette commission a travaillé aussi sur des nouveaux panneaux concernant la signalétique dans Couzon et ceux-ci seront opérationnels dans quelques semaines. Bravo à Laurence Vernat pour son abnégation car les obtentions des autorisations de positionnement de ces panneaux ont été épiques avec les ABF. Comme l’est aussi celle de Christian Colombo, Conseiller délégué au patrimoine, qui finalise la signalétique de tous nos chemins communaux.

Le 1er « dimanches des chefs », le 13 novembre dernier a permis d’animer de façon significative notre marché. 250 verrines de « velouté de panais aux châtaignes » ont été concoctées par le chef du Restaurant l’Hôtel de la Gare. Toutes les personnes présentes ont pu déguster et découvrir cette recette traditionnelle et ancienne.

D’autres manifestations de ce type auront lieu en 2018. Je sais pouvoir compter sur Bruno Jacques, en charge du marché et des commerces, pour poursuivre ce genre d’initiatives très sympathiques et très appréciées par les Couzonnais.

Je terminerai cette rétrospective 2017, en évoquant le devenir de notre de poste et du distributeur automatique de billets. Depuis 2015, la municipalité de Couzon fait tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir un service postal et bancaire de qualité dans notre village. La mobilisation des Couzonnais avec plus de 1200 signatures sur la pétition mis en ligne et chez nos commerçants, celle de vos élus, mais aussi de notre Députée dont j’ai sollicité le soutien, est totale. Avec Jean-François Tanguy, nous avons une réunion mensuelle avec la Direction Régionale de la Poste depuis plusieurs mois et je peux vous garantir que la poste restera à Couzon.

En 2018, nous allons toujours garder le même rythme de croisière dans nos investissements. Lors de la réunion publique de mi-mandat, nous avons largement évoqué les futurs projets. Des panneaux sont à votre disposition et vous pourrez échanger plus longuement et plus largement avec les élus, tout à l’heure, en dégustant la galette et le cerdon. Le restaurant scolaire sera démoli lors des vacances de février et les travaux débuteront dans la foulée pour une inauguration dans un an environ.

Le projet de déplacement de la caserne des pompiers au Nord de Couzon est aussi lancé. Le déménagement est prévu mi 2019 et cette caserne deviendra la caserne de Couzon, de St Romain et d’Albigny. Nos amis pompiers n’utiliseront que la moitié des 6000 m2 du terrain racheté par la Métropole à l’automne 2017. Sur les 3000 m2 restant, il y aura une trentaine de places de parking permettant d’avoir un véritable parc relais, dès 2018, pour la gare de Couzon. Des jardins familiaux seront aussi installés sur une parcelle de 500 m2, en lieu et place du bâtiment qui vient d’être démoli.

Ce déplacement s’accompagnera, en parallèle, d’un projet immobilier d’environ 20 logements sur l’emplacement de la caserne actuelle. Et plusieurs de ces logements seront réservés à nos jeunes pompiers volontaires car nous devons les aider à se loger sur notre commune ou sur celle de St Romain, afin qu’il puisse continuer leur engagement magnifique dans nos villages. Le rez-de-chaussée de ce nouveau bâtiment pourrait aussi accueillir des professions libérales.

Ces réalisations font partie de la PPI, Programmation Pluriannuelle des Investissements. Ces demandes de travaux ont été faites par la municipalité en début de mandat, en juillet 2014 et voté favorablement par la Métropole de Lyon en 2015. On retrouve bien là les interactions entre nos deux collectivités.

Deux autres projets, mais cette fois-ci uniquement en phase études seront lancés en 2018 : la requalification de l’entrée nord de Couzon avec pistes cyclables et la possibilité de mettre une passerelle piétonne en encorbellement sur le pont de Couzon / Rochetaillée. Un équipement similaire a été installé sur le pont de Carjac dans le département du Lot, sur un ouvrage identique à notre passerelle et avec Éric Vergiat, Maire de Rochetaillée, nous sommes très motivés pour que cette étude technico-financière aboutisse favorablement, afin que les travaux de réalisation soient programmés sur le prochain mandat.

Enfin, deux thématiques nous serviront de fil rouge tout au long de l’année 2018 : Le Développement Durable et la Culture.

1/ Couzon a adhéré au Plan Climat Energie Territorial de la Métropole de Lyon avec la délibération présentée par ma Conseillère déléguée à l’environnement et aux transports, Liliane Besson, et votée à l’unanimité par le Conseil Municipal du 21 septembre 2017. Ce plan qui s’inscrit dans la droite ligne de la COP 21 et de la COP 23, permettra à notre village de s’engager dans la prise en compte des enjeux énergétiques et climatiques et d’intégrer la démarche de La Métropole de Lyon. Toutes les commissions de notre commune sont concernées car c’est un sujet transverse et la mobilisation des 23 élus doit être totale.

Un plan d’actions a déjà commencé et il concerne :
- L’utilisation ce soir de verres recyclables,
- La rénovation énergétique dans le domaine privé avec le dispositif ECORENO’V,
- Le Zéro pesticides dans notre village avec le dispositif zéro Phyto,
- Le jardiner autrement, avec les jardins familiaux,
- Le développement de pistes cyclables, en lien avec St Romain et St Germain,
- L’achat d’un troisième véhicule municipal au GNV. Je vous rappelle que nous avons une station GNV à Couzon, c’est une des 2 seules stations de La Métropole de Lyon. Cette énergie est économique et son utilisation participe à la baisse de la pollution dans nos bassins de vie.
- La collecte sélective des déchets verts,
- Les pré- études d’un Eco Quartier sur la Zone des Paupières avec la SERL, Les écoles seront bien sûr associées à cette démarche citoyenne.

2/ Renforcer les liens sociaux et intergénérationnels par la Culture, telle est notre ambition via un grand évènement annuel autour de la lecture, dédié à tous les publics, en lien direct, bien entendu, avec notre médiathèque municipale. Davantage de festivités, d’engagement associatif, de temps partagés dans les écoles, les associations, mais aussi avec tous nos séniors, s’inscrivent en fil conducteur de cette nouvelle année. Tout ce qui a été réalisé n’aurait pas pu l’être sans l’engagement, le professionnalisme et le dévouement de tous les services de la Mairie sous la coupe de notre nouveau DGS, Monsieur Olivier Di Pietro. Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les bénévoles qui donnent de leur temps pour les autres : au CCAS, à la Bibliothèque, pour l’aide aux devoirs pour les enfants en difficulté et notre élue Geneviève Normand, est bien placée pour confirmer mes propos car elle participe amplement à cette solidarité ; mais aussi merci à Michel, pour sa présence le dimanche matin, très tôt, pour l’aide aux forains. Je veux aussi souligner l’engagement, le travail et la disponibilité de tous vos élus qui pensent à l’intérêt général de notre village, à chaque décision prise. Nous restons à votre écoute afin d’apporter des solutions concrètes et être force de proposition.

Et c’est avec toute mon équipe, que je vous souhaite chaleureusement une année 2018, pleine de santé, de bonheur et d’épanouissement personnel.

Merci à tous.

J’appelle à nous rejoindre, Monsieur le Président de la Métropole de Lyon, Monsieur David Kimelfeld.

Patrick Véron Maire de Couzon-au-Mont-d’Or

Et comme le veut la tradition depuis le début de ce mandat, nous allons récompenser des Couzonnais qui ont fait connaitre notre village à l’extérieur, en créant du lien entre les gens, lien dont nous avons bien besoin actuellement en France.

J’appelle sur l’estrade :

- Sylvie Cordier, Présidente de l’association GSC (présentation par Laurent Terrade)
- Patrice Buendia, scénariste de BD (présentation par Corinne Courtois).

Et ce sont ces 2 élus qui vont évoquer leur parcours 2017.

Nous avons voulu aussi aider 2 jeunes couzonnais en leur finançant une partie importante de leur BAFA et j’appelle aussi à monter sur scène :
- Yanis Pajan
- Camille Thibert

Présentés par Jean-François Tanguy.

 

 Retour á la page précédente  Haut de page